Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange

anipassion.com

    Contre-sens - Sacrement du pardon (Dumouch)

    Partagez
    avatar
    cathodeparisi

    Messages : 174
    Date d'inscription : 12/02/2012

    Contre-sens - Sacrement du pardon (Dumouch)

    Message par cathodeparisi le Sam 25 Fév - 18:30

    Arnaud Dumouch Sujet: Le pardon, conditionnel ou inconditionnel ? Samedi 25 février à 11:24
    Renaud a écrit:
    Si l'offensé demande la contrition de l'offenseur c'est que l'offensé se prend pour Dieu.
    Cher Renaud, votre position se révèle absurde dès qu'on l'applique au concret.
    Imaginez la scène suivante, du XIX° s. Madame est trompée par Monsieur qui a une maîtresse et quelques prostituées.
    Monsieur le curé intervient auprès de Madame et lui dit de pardonner inconditionnellement, que sa récompense sera grande au Ciel, qu'elle ne doit pas demander un repentir et changement de comportement de Monsieur, que ce serait se prendre pour Dieu.
    Faux. Confusion entre qui pardonne quoi ? et à qui ? Le curé ne peut pas demander à quelqu'un de se confesser à la place d'un autre ! Confusion entre la confession et l'accompagnement spirituel.
    Le prêtre, dans le sacrement de confession, pardonne au nom du Christ, les péchés reconnus par la personne présente qui en fait la demande dans un acte souverain de liberté. Personne ne confesse les absents.
    Catéchisme n°1440
    Le péché est avant tout offense à Dieu, rupture de la communion avec Lui. Il porte en même temps atteinte à la communion avec l’Église. C’est pourquoi la conversion apporte à la fois le pardon de Dieu et la réconciliation avec l’Église, ce qu’exprime et réalise liturgiquement le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation.
    Catéchisme n°1448
    Elle comporte deux éléments également essentiels ; d’une part, les actes de l’homme qui se convertit sous l’action de l’Esprit Saint : à savoir la contrition, l’aveu et la satisfaction ; d’autre part, l’action de Dieu par l’intervention de l’Église.
    avatar
    cathodeparisi

    Messages : 174
    Date d'inscription : 12/02/2012

    Le pardon ? DU VENT ?

    Message par cathodeparisi le Sam 25 Fév - 18:35

    Sujet: Le pardon, conditionnel ou inconditionnel ? Samedi 25 février à 18:23
    Cher Renaud, le "pardon dans l'absolu", c'est juste du vent s'il ne donne pas, dans une situation concrète, le comportement juste.
    Sujet: Le pardon, conditionnel ou inconditionnel ? Samedi 25 février à 18:53
    Renaud a écrit:
    Cher Arnaud, le pardon n'est donné que par Dieu (IL AVAIT RAISON).
    C'est absolument faux. Le pardon doit se donner sans cesse dans l'amitié et particulièrement dans les couples qui ont des scènes de ménage.
    Faux. Le pardon n'est pas du vent. C'est une action sacramentelle de l'Eglise.
    Catéchisme n°1441
    Dieu seul pardonne les péchés.
    Catéchisme n°1442
    Le Christ a voulu que son Église soit tout entière, dans sa prière, sa vie et son agir, le signe et l’instrument du pardon et de la réconciliation qu’Il nous a acquis au prix de son sang. Il a cependant confié l’exercice du pouvoir d’absolution au ministère apostolique.

      La date/heure actuelle est Ven 23 Juin - 3:35