Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange


    le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Partagez
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par tournicoti-tournicoton le Mer 14 Mar - 20:50

    Sujet: Re: Les noces de Cana Mer 20 Jan 2010, 10:53
    Arnaud Dumouch a écrit: L'appel au célibat consacré à Dieu est réservé à ceux qui "comprennent". Cet appel, réservé à peu de monde, n'est donc pas à opposer à la bénédiction du mariage !

    Je suis désolé, si on suit le texte, c'est le mariage qui est réservé à ceux qui comprennent : [Mt 19 sq]

    réponse d'a. Dumouch :
    C'est l'INDISSOLUBILITE DU MARIAGE, quoiqu'il arrive, qui est réservé à ceux qui comprennent. Car, comme le célibat consacré, cette vocation là implique NÉCESSAIREMENT la grâce.
    Selon les lois NATURELLES du mariage, si l'un des deux trahit et s'en va, l'autre est libre car l'alliance (qui implique DEUX "oui" est rompue.

    Commentaire :
    C’est l’enseignement de Benoît XIV,
    qui affirme que le mariage, au simple point de vue naturel, doit de toute convenance, soit pour l’éducation des enfants, soit pour conserver les autres biens, être perpétuel et indissoluble.
    Matrimonii fœdus a Deo institutum, quod et quatenus naturæ officium est, pro educandæ prolis studio, aliisque matrimonii bonis servandis, perpetuum et indissolubile esse convenit. Const. Dei miseratione, § 1.
    C’est l’enseignement de Pie VI
    :
    le mariage, qui avant Jésus-Christ était indissoluble, est devenu, après Jésus-Christ, l’un des sept sacrements.
    Dogma fidei est, ut matrimonium, quod ante adventum Christi nihil aliud erat nisi indissolubilis quidam contractus, illus post Christi adventum evaserit unum ex septem legis evangelicæ sacramentis.
    Epist. ad episc. Motulen.,
    16 septembre 1788.
    C’est celui de Pie IX
    qui insérait dans le Syllabus des propositions condamnées la proposition suivante : « De droit naturel le mariage n’est pas indissoluble » n. 67.
    C’est celui que rappelait Léon XIII
    à toutes les pages de l’encyclique Arcanum. Et selon Benoît XIV, Quæst. canon., q DLXVI, § 33, l’indissolubilité appartient de droit naturel non seulement au mariage consommé, mais au mariage non-consommé des non-baptisés.
    DTC divorce http://jesusmarie.free.fr/DTC_Divorce.html
    avatar
    DomineDeusRex

    Messages : 244
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 27
    Localisation : Québec

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par DomineDeusRex le Jeu 15 Mar - 17:01

    Même s'il y a infidélité, le mariage ne peut pas être brisé. C'est un sacrement devant Dieu !
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par tournicoti-tournicoton le Ven 16 Mar - 10:00

    DDR pas exactement : c'est ici selon la loi naturelle, et non le sacrement.
    Traiter de l'indissolubilité pour le droit divin, demanderait deux grandes distinctions : celle du mariage consommé ou non et celle selon l'objet : le lien matrimonial ou l'union + la cohabitation.
    Pour le droit naturel le document le plus affirmatif est le syllabus cité : propositions condamnées : « De droit naturel le mariage n’est pas indissoluble » n. 67
    Mais le DTC comme tout ouvrage introductif ne peut aller dans les détails, et s'attachera à donner une simplification pour faciliter l'approche. Il y a pourtant bien matière à discussion sur l'indissolubilité selon le droit naturel, "discussion" pour les vrais théologiens et spécialisés dans la question bien sûr, notamment sur le fait que les motifs soient exposés :
    exemple supra : doit de toute convenance, soit pour l’éducation des enfants, soit pour
    conserver les autres biens, être perpétuel et indissoluble.

    Vous voyez que l'affirmation de l'indissolubilité est en lien avec une causalité, ce qui est en question est donc de savoir le degré d'indépendance de ces causes : une indissolubilité absolue du fait même, ou liée à des causes qui si elles n'existent pas dans tel ou tel mariage pourraient faire qu'il ne soit pas indissoluble.
    En tout cas ce que dit A. Dumouch est complétement à côté de la plaque,
    et l'infidélité que vous relevez, comme vous l'indiquez ne fait pas tomber le lien : en droit civil on dirait que c'est un problème dans l'execution du contrat, pas dans son existence.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Invité le Ven 16 Mar - 14:54

    Mettez nous le lien. Je suis sûr que, comme d'habitude, cette petite phrase est coupée de son contexte.

    Tapez sur Gloria.TV : Dumouch indisolubilité et vous trouvez ceci qui dit exactement l'inverse de cette phrase.



    Dernière édition par Muriel-Isabel le Mer 28 Mar - 12:56, édité 1 fois (Raison : Pas de pub vers les vidéos hérétiques d'Arnaud Dumouch merci)
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par tournicoti-tournicoton le Ven 16 Mar - 16:41

    Mettez nous le lien. Je suis sûr que, comme d'habitude, cette petite phrase est coupée de son contexte.

    On jugera donc sur pièce !

    le lien est facile à trouver, il suffit de taper sur google.
    Donc : http://docteurangelique.forumactif.com/t9354-les-noces-de-cana
    Sujet: Re: Les noces de Cana Mer 20 Jan 2010 - 10:53
    Kafir a écrit: Arnaud Dumouch a écrit: L'appel au célibat consacré à Dieu est réservé à ceux qui "comprennent".
    Cet appel, réservé à peu de monde, n'est donc pas à opposer à la bénédiction du mariage !

    Je suis désolé, si on suit le texte, c'est le mariage qui est réservé à ceux qui comprennent : Mt 19:8 sq
    C'est l'INDISSOLUBILITE DU MARIAGE, quoiqu'il arrive, qui est réservé à ceux qui comprennent. Car, comme le célibat consacré, cette vocation là implique NÉCESSAIREMENT la grâce.

    Selon les lois NATURELLES du mariage,
    si l'un des deux trahit et s'en va,
    l'autre est libre car l'alliance (qui implique DEUX "oui" est rompue.

    Comme vous le voyez, l'affirmation est claire :
    selon la loi naturelle le mariage n'est pas indissoluble,
    ce qui peut se discuter comme je l'ai indiqué,
    mais certainement pas au motif que
    si l'un des conjoints trahit l'autre est libre car l'alliance est rompue.

    ça c'est énorme.

    cette petite phrase
    Ce n'est pas une petite phrase, mais une affirmation complète.

    est coupée de son contexte.
    Ensuite Arnaud Dumouch parle du droit divin et confirme sa théorie :

    Le Christ lui, appelle à la fidélité pour le
    meilleur ET LE PIRE car Dieu aime comme cela (Agape) y compris quand nous le trahissons par le péché.
    Je viens d'installer une vidéo qui explique cette spécificité chrétienne du mariage

    Le contexte accentue la citation relevée :

    Premier paragraphe : de droit naturel le mariage est dissoluble et notamment si un conjoint trahi, le lien cesse d'exister.
    Second paragraphe : le mariage chrétien, lui, impose la fidélité, c'est sa spécificité.
    Le contexte ne fait que rajouter une autre erreur.

    Ho, BTW pour le contexte du contexte : j'ai déjà relevé le paragraphe qui fait suite : http://www.veillecatholique.com/t235-l-orgeuil-fait-perdre-la-grace-matrimoniale-le-remariage-la-redonne-selon-a-dumouch
    C'est encore une erreur supplémentaire.
    Voyez, comme le contexte est intéressant, quand on est disciple du Royaume on tire du Forum Docteur Angélique du neuf et de l'ancien...

    vous trouvez ceci qui dit exactement l'inverse de cette phrase.
    Qu'Arnaud Dumouch dise le contraire d'une fois à l'autre ne m'étonne pas. D'avoir à recréer toute la théologie catholique à soi tout seul ne va pas sans quelques contradictions.

    comme d'habitude,
    en effet...
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Admin le Ven 16 Mar - 17:19

    Bon alors Arnaud, quand allez-vous changer de pseudo pour reprendre votre véritable identité et place ? Si vous le souhaitez, je peux activer l'option (pour l'instant ça n'est pas possible). Allez, sautez le pas ! Que risquez-vous à jouer franc jeu ? Ici vous n'avez jamais été banni et ne le serez pas davantage que Dejean... sourire


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Invité le Ven 16 Mar - 17:44

    Merci pour le lien ! Et comme c'était prévisible, je vois que vous avez pris la petite phrase qui choque ! Je lis ceci dans le même sujet, toujours par Dumouch. Bref je vous laisse une fois de plus à vos méthodes :

    Et j'analyse avec une grand étonnement la façon dont vous coupez, diséquez, pour lui chercher des poux, des pouces, des tics par tous les moyens.


    Arnaud Dumouch a écrit:
    Kafir a écrit:
    Arnaud Dumouch a écrit:L'appel au célibat consacré à Dieu est réservé à ceux qui "comprennent".
    Cet appel, réservé à peu de monde, n'est donc pas à opposer à la bénédiction du mariage !

    Je suis désolé, si on suit le texte, c'est le mariage qui est réservé à ceux qui comprennent :

    Mt 19:8- " C'est, leur dit-il, en raison de votre dureté de cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais dès l'origine il n'en fut pas ainsi.
    Mt 19:9- Or je vous le dis : quiconque répudie sa femme - pas pour " prostitution " - et en épouse une autre, commet un adultère. "
    Mt 19:10- Les disciples lui disent : " Si telle est la condition de l'homme envers la femme, il n'est pas expédient de se marier. "
    Mt 19:11- Il leur dit : " Tous ne comprennent pas ce langage, mais ceux-là à qui c'est donné.

    C'est l'INDISSOLUBILITE DU MARIAGE, quoiqu'il arrive, qui est réservé à ceux qui comprennent. Car, comme le célibat consacré, cette vocation là implique NÉCESSAIREMENT la grâce.

    Selon les lois NATURELLES du mariage, si l'un des deux trahit et s'en va, l'autre est libre car l'alliance (qui implique DEUX "oui" est rompue.

    Le Christ lui, appelle à la fidélité pour le meilleur ET LE PIRE car Dieu aime comme cela (Agape) y compris quand nous le trahissons par le péché.

    Je viens d'installer une vidéo qui explique cette spécificité chrétienne du mariage :

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Admin le Ven 16 Mar - 17:46

    Alors Arnaud ? Vous ne m'avez pas répondu... happy2


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Invité le Ven 16 Mar - 18:31

    Muriel-Isabel a écrit:Alors Arnaud ? Vous ne m'avez pas répondu... happy2

    Cherchez encore !

    Au fait, il est hérétique Jésus, lui qui dit :

    Mt 19:11- Il leur dit : " Tous ne comprennent pas ce langage, mais ceux-là à qui c'est donné.

    Il semble d'accord avec Dumouch : L'appel à la fidélité dans le pire des cas (la trahison de l'autre) serait un appel de la grâce ? mais ceux-là à qui c'est donné.

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Admin le Ven 16 Mar - 18:46

    Dejean a écrit:
    Muriel-Isabel a écrit:Alors Arnaud ? Vous ne m'avez pas répondu... happy2

    Cherchez encore !

    Au fait, il est hérétique Jésus, lui qui dit :

    Mt 19:11- Il leur dit : " Tous ne comprennent pas ce langage, mais ceux-là à qui c'est donné.

    Il semble d'accord avec Dumouch : L'appel à la fidélité dans le pire des cas (la trahison de l'autre) serait un appel de la grâce ? mais ceux-là à qui c'est donné.


    Cherchez encore ? Non je ne cherche plus, j'ai trouvé clin d\'oeil mais votre conduite n'est pas très glorieuse franchement, une main tendue Arnaud, ça ne se refuse pas, enfin pas pour les hommes de bonne volonté.


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X
    avatar
    DomineDeusRex

    Messages : 244
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 27
    Localisation : Québec

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par DomineDeusRex le Dim 18 Mar - 2:09

    Merci cher tournicoti-tournicoton de votre réponse.

    Contenu sponsorisé

    Re: le mariage n'est pas indissoluble selon la loi naturelle selon a. Dumouch

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 18:41