Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange

anipassion.com

    Discernement catholique d'après le théologien A.Dumouch

    Partagez
    avatar
    patrick58

    Messages : 158
    Date d'inscription : 24/11/2011

    Re: Discernement catholique d'après le théologien A.Dumouch

    Message par patrick58 le Lun 13 Fév - 11:16

    La voyance est un phénomène occulte, à ne pas confondre avec la prophétie, ce qui n'a rien à voir !
    Madame Soleil est une "voyante", Saint Jean Baptiste est un prophète.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Discernement catholique d'après le théologien A.Dumouch

    Message par Admin le Lun 13 Fév - 10:12

    Pour Arnaud Dumouch dans sa vidéo sur la voyance, lorsqu'un fait annoncé par une voyante se réalise, cela peut être le fait d'un bon Ange parce que seuls les Anges de Dieu connaîtraient l'avenir. Egalement comme gage d'authenticité, il confie que consulter une voyante ne se faisant pas payer pour ses services n'est pas grave...

    "soit la personne (l'esprit) connaît l'avenir et à ce moment là elle vient de Dieu"

    Vidéo http://www.gloria.tv/?media=254989

    Nous lisons aussi, dans les commentaires

    Arnaud Dumouch — 09/02/2012 13:36:05:
    Toute forme de voyance venant du démon, de la superstition (ex : les cartes et les mancies) est formellement interdite par la foi.

    Par contre, tout ce qui vient des bons anges (ex : Joseph et ses songes) ou de Dieu seul est bien sûr autorisé !


    Arnaud Dumouch à la minute 30.00 encourage à ne pas aller voir de "voyantes qui se font payer" (et que dire des voyantes qui ne se font pas payer ?)


    Que dit le Magistère concernant la voyance et toute autre forme de divination ?

    2115 Dieu peut révéler l’avenir à ses prophètes ou à d’autres saints. Cependant l’attitude chrétienne juste consiste à s’en remettre avec confiance entre les mains de la Providence pour ce qui concerne le futur et à abandonner toute curiosité malsaine à ce propos. L’imprévoyance peut constituer un manque de responsabilité.

    2116 Toutes les formes de divination sont à rejeter : recours à Satan ou aux démons, évocation des morts ou autres pratiques supposées à tort " dévoiler " l’avenir (cf. Dt 18, 10 ; Jr 29, Cool. La consultation des horoscopes, l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Elles sont en contradiction avec l’honneur et le respect, mêlé de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul.

    2117 Toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain, – fût-ce pour lui procurer la santé -, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont plus condamnables encore quant elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui ou qu’elles recourent ou non à l’intervention des démons. Le port des amulettes est lui aussi répréhensible. Le spiritisme implique souvent des pratiques divinatoires ou magiques. Aussi l’Église avertit-elle les fidèles de s’en garder. Le recours aux médecines dites traditionnelles ne légitime ni l’invocation des puissances mauvaises, ni l’exploitation de la crédulité d’autrui.

    A.Dumouch pourtant, se répand inlassablement en considérations contraires, en manifestant son irrésistible attrait pour l'occultisme et le paranormal. Le nombre impressionnant de vidéos qu'il publie en atteste.



    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 18:25