Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange


    Arnaud Dumouch et la fécondation in vitro

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Arnaud Dumouch et la fécondation in vitro

    Message par Admin le Jeu 16 Fév - 11:51

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Mr. A. Dumouch, professeur de religion, enseigne que la fécondation in vitro est légitime et n'est donc pas un péché mortel, c'est à dire un acte qui condamne à l'Enfer éternel. A. Dumouch enseigne ceci dans une vidéo sur le site internet GloriaTV dont le titre est : Mariage15 — La fécondation in vitro (Théologie catholique).

    On ne peut prétendre faire de la théologie catholique et en même temps contredire l'enseignement de l'Église. La Congrégation pour la Doctrine de la Foi dans l'Instruction sur le respect de la vie humaine naissante et la dignité de la procréation» publiée le 22 fév. 1987, et le Catéchisme de l'Eglise Catholique (n°2376-2377) enseignent pourtant que l'insémination artificielle même homologue, c'est à dire à l'intérieur du mariage, ne peut être admise.
    Les raisons sur lesquelles s'appuie l'Eglise pour condamner la fécondation in vitro sont les suivantes :
    La dignité de la conception humaine réclame que l'enfant soit le fruit de l'union conjugale et non de la technique humaine.
    La dignité de l'acte conjugal exprimant l'unité de l'amour des époux est niée par l'intervention d'un tiers (Denzinger 4803).
    La fécondation in vitro implique la mise en mort des embryons dits surnuméraires.
    La masturbation est toujours un acte intrinsèquement et gravement désordonné et donc en soi un péché mortel (CEC 2352).

    Voici ce que dit l'instruction Donum Vitae : «En conformité avec la doctrine traditionnelle sur les biens du mariage et la dignité de la personne, le jugement moral de l'Eglise demeure opposé à la fécondation homologue in vitro ; celle-ci est en elle-même illicite et opposée à la dignité de la procréation et de l'union conjugale, même quand tout est mis en œuvre pour éviter la mort de l'embryon humain...» (Denzinger n°4803).

    Pour toutes ces raisons L'insémination artificielle homologue à l'intérieur du mariage ne peut être admise, ce qui ne condamne pas évidemment les traitements médicaux en soi.

    La fécondation in vitro entre mari et femme est donc un acte qui condamne à l'Enfer éternel. L'enfant n'est ni un droit ni un dû, mais un don gratuit de Dieu.

    J'avertis donc M. Arnaud Dumouch du devoir moral pesant sur lui de réparer le péché de scandale causé par son enseignement en publiant une nouvelle vidéo exprimant cette fois-ci l'enseignement de l'Eglise.


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X

      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 6:35