Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange


    Hollande n'aime pas les soldats "héros"

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1169
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Hollande n'aime pas les soldats "héros"

    Message par Admin le Mer 20 Mar - 8:05


    HONTEUX : HOLLANDE N'AIME PAS LES SOLDATS "HÉROS"

    IL PRÉFÈRE RESTER AU CHAUD AU PALAIS DE L'ELYSÉE


    Aucun ministre représentatif pour accueillir YAN DESJEUX, cet ex militaire français de 52 ans qui est mort dans des conditions tragiques à In Aménas.

    YAN DESJEUX EST LE SEUL VRAI COMBATTANT DU MALI
    Cet homme dont la mort ne serait pas arrivée sans l'intervention hasardeuse du Mali, est à notre connaissance le seul soldat français qui ait combattu des terroristes en direct. Il méritait mieux que ça comme accueil à Roissy!

    LES FAITS
    Yann Desjeux, alias Dany, n'a pas perdu le sang-froid et les techniques acquises, dans les forces spéciales françaises.
    « Il s'est comporté durant la prise d'otages en véritable héros », raconte le général Étienne Leclère, président de l'association des anciens du 1er RPIMa.

    Le général s'appuie sur le récit fait par l'otage irlandais auquel Yann Desjeux était enchaîné. « Il a dit qu'il avait continué, au péril de sa vie, à rassurer les otages et à détourner d'eux l'agressivité des ravisseurs. »

    Celui qui fut son supérieur dans l'armée raconte que Yann Desjeux avait, comme d'autres otages, une ceinture d'explosifs sur lui. « Il aurait apparemment réussi à désamorcer le détonateur de la charge explosive.

    Ce sont des gestes que seul un professionnel comme lui pouvait faire. Un otage britannique libéré a qualifié d'"héroïques" l'attitude et le comportement de Dany, et ne doute pas que de nombreux otages lui doivent la vie. »

    À 52 ans, Yann Desjeux était depuis quelques mois à la tête du restaurant La Mouche qui louche, près de la Chambre-d'Amour, à Anglet (64). Il n'avait rien perdu des qualités cultivées, vingt ans durant, au 1er RPIMa. Soldat d'élite, il a notamment participé à la guerre du Golfe, où il était chargé de la sécurité des principaux chefs français de l'opération. Le général Leclère se souvient qu'à l'issue d'une délicate évacuation de ressortissants, en Afrique, il avait été personnellement décoré par l'ambassadeur de France. « Autre mission d'importance, en Bosnie-Herzégovine, où il était chargé d'assurer la sécurité d'importantes autorités civiles. »


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 18:58