Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange


    Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Partagez
    avatar
    Odabyss

    Messages : 147
    Date d'inscription : 26/11/2011
    Localisation : France

    Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Message par Odabyss le Lun 15 Avr - 10:00

    Écrit par Point de Bascule on 26 Mars 2013.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Magdi Allam se faisant baptiser des mains du pape Benoît XVI à la basilique Saint-Pierre de Rome en 2008


    Dhimmitude : Néologisme popularisé par l’auteure [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui désigne l’attitude de soumission des non-musulmans à l’égard de l’islam. Le terme arabe dhimmi désigne principalement les chrétiens et les juifs qui vivent en territoires musulmans et qui font face à de nombreuses restrictions.
    Original English version on [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Traduction française de Point de Bascule
    Dans un geste hautement symbolique (remerciements à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) qui met en relief la dhimmitude abjecte de l’Église, Magdi Christiano Allam, un musulman connu qui s’était converti au christianisme, a renoncé au catholicisme en raison de ce qu’il appelle la faiblesse de l’Église et sa légitimation de l’islam.
    Allam qui reste chrétien, a réitéré sa conviction que l’islam est intrinsèquement violent à la fois envers ses propres adhérents et envers les non-musulmans. Il a également [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] l’Église pour son manque «de vision et de courage à dénoncer l’incompatibilité de l’islam avec notre civilisation (occidentale) et les droits fondamentaux de la personne».
    Lorsque Benoît XVI présida personnellement à sa conversion publique de l’islam vers le christianisme à la basilique Saint-Pierre de Rome durant les célébrations de Pâques 2008, l’intrépide M. Allam a clairement mis en évidence l’intolérance belliqueuse de l’islam et loué le courage moral du pape :

    Je me suis demandé comment il était possible que ceux qui, comme moi, sincèrement et ouvertement, demandaient un «islam modéré», qui s’exposaient et dénonçaient l’extrémisme et le terrorisme islamiques puissent être condamné à mort au nom de l’islam, sur la base du Coran. J’ai dû me rendre à l’évidence : au-delà du phénomène d’extrémisme et de terrorisme islamique qui est apparu à l’échelle de la planète, on retrouve la source du mal dans l’islam lui-même qui est intrinsèquement violent et historiquement conflictuel.
    (…) Sa Sainteté (Benoît XVI) vient d’envoyer un message explicite et révolutionnaire à une Église qui, jusqu’à maintenant, a été trop prudente dans la conversion des musulmans, en refusant de faire du prosélytisme dans les pays à majorité musulmane et en se taisant sur le sort des convertis dans les pays chrétiens. Par peur. Par peur de ne pas être capable de protéger les musulmans convertis au christianisme qui sont condamnés à mort pour apostasie et par peur des représailles contre les chrétiens qui vivent dans les pays musulmans. Aujourd’hui, Benoît XVI, avec ses témoins, nous dit que nous devons surmonter la peur et ne pas craindre d’affirmer la vérité de Jésus même avec les musulmans. Pour ma part, je déclare qu’il est temps de mettre un terme à l’abus et à la violence des musulmans qui ne respectent pas la liberté de choisir sa religion.
    En dépit de sa grande compréhension de l’islam et de ses actions passées qui témoignaient d’une volonté de freiner l’islamisation, Benoît XVI a abandonné ces efforts et, à contrecœur ou non, a embrassé les politiques de dhimmitude. Benoît XVI n’a plus jamais manifesté la clarté morale frappante qu’il démontra lors de la conversion publique de Magdi Allam au catholicisme. Sous sa gouverne, l’Église n’a pas réussi à surmonter la crainte dont faisait état un Libanais maronite érudit de l’islam, le père Michel Hayek (1928-2005), dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :

    Pourquoi ne pas avouer clairement, pour briser un tabou et un interdit politique, ce qui est ressenti dans la chair et la conscience chrétienne, à savoir que l’Islam a été la plus épouvantable tourmente qui se soit jamais abattue sur l’Église.
    En dépit de sa frustration à l’égard de la capitulation de l’Église face à l’islam, Magdi Cristiano Allam demeure chrétien :

    Je vais continuer à croire en Jésus. J’ai toujours aimé et me suis toujours identifié avec la chrétienté, cette civilisation qui, plus que toutes autres, rapproche l’homme de Dieu qui s’est fait homme.
    avatar
    patrick58

    Messages : 158
    Date d'inscription : 24/11/2011

    Re: Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Message par patrick58 le Dim 30 Juin - 14:13

    S'il avait compris ce qu'est l'église, il ne l'aurait pas quittée. Un vrai converti par l'Esprit ne quitte pas le navire dès les premières vagues.
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Message par tournicoti-tournicoton le Dim 30 Juin - 21:40

    je ne serai pas si affirmatif.

    Une fois à la sortie de la Messe dominicale, en prenant le café avec des gateaux ainsi qu'il est coutume dans notre petite communauté, nous avons discuté à trois, qui avions eu le même parcours et des profils identiques :
    l'un a posé une question : si vous n'aviez pas eu connaissance de cette communauté (traditionaliste) qu'auriez vous fait ?

    il y a eu un long moment de silence et les 6 pommettes se sont empourprées.

    L'un a osé prendre la parole et s'exprimer et il a eu le mérite de le faire vraiment en toute sincérité, c'est un professeur agrégé à la retraite : il a dit : je serais allé chez X (= orthodoxes), en donnant des détails. ça m'a frappé comme une preuve de confiance, car ce n'est pas un aveu évident.

    l'autre (professeure agrégée de mathématiques) a dit : je crois que j'aurais perdu la Foi, c'est ce qui se passait peu à peu, j'aurais cessé de pratiquer.

    Personnellement je me preparais à passer dans une église orientale et pas forcément uniate.

    Je comprend tout à fait, d'aprés les éléments qu'il indique, que ce converti en ait "marre" au point de penser que ce qu'on lui fait vivre officiellement est une trahison de l'Eglise. C'est arrivé à des protestants convertis.

    Un jeune homme nous a rejoint l'année dernière, il venait de se faire baptiser dans une paroisse voisine. Continuant de creuser, pour préparer le sacrement de confirmation, au bout d'un semestre, il s'est trouvé face à cette même problématique : ce qu'on me propose dans les paroisses environnante est une trahison de l'Eglise.

    Dans ces cinq cas nous avons eu une deuxiéme chance : ce qu'on appelle de nos jours la tradition.
    Il y a d'autres altérnatives. Mais je comprends que faute de les connaitre un converti de l'Islam cesse toute pratique institutionnelle.
    avatar
    Dixit

    Messages : 57
    Date d'inscription : 21/03/2012

    Re: Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Message par Dixit le Sam 6 Juil - 11:47

    Bien d'accord Tournicoti Tournicoton nice to meet you 

    Contenu sponsorisé

    Re: Magdi Allam quitte l’Église catholique en raison de sa dhimmitude

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 12:06