Forum d'évangélisation placé sous la protection spéciale de Saint Michel Archange


    Une Eglise apostate..est-ce possible

    Partagez
    avatar
    Poverello

    Messages : 64
    Date d'inscription : 22/02/2012

    Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Poverello le Jeu 22 Mar - 12:58

    J'ouvre ce dossier ici, car je crois que le dossier "Charte de conviabilité du forum" n'est pas un espace de discussion.

    Charte de convivialité du forum


    Sebdeponch a écrit:Ne pas confondre un mauvais Pape dans la bonne Eglise et un bon ou mauvais Pape dans une Eglise intégralement apostate!

    Selon la doctrine de la Sainte Église, cela est impossible. Seule la FSSPX a pu soutenir cette opinion contraire au Credo.
    avatar
    Chris Prols

    Messages : 26
    Date d'inscription : 01/03/2012

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Chris Prols le Ven 23 Mar - 13:22

    Merci cher Poverello pour ce nouveau dossier, qui me permet d'embrayer et sur votre point, et de répondre à ce que Muriel-Isabel me demandait:

    M.-I. a écrit:mais par pitié, pour le salut de votre âme et par respect pour vos frères catholiques vous ayant accueilli chaleureusement, je vous demande de faire l'effort de citer les Vicaires du Christ, comme il se doit, par leur nom.

    Vous n'avez pas à me demander, ma chère d'appeller les Vicaires du Christ par leur nom, car je le fais: pour moi, ils sont sacrés. Pour autant qu'ils soient légitimes... Et c'est tout là le problème.

    Vous voudriez que j'appelle Wojtyla comme s'il était un vrai pape ? Ecoutons ce que nous dit Saint Vincent Ferrier:

    Saint Vincent Ferrier,Traité du schisme moderne, part. I, ch. 3 a écrit:« Le pape légitime est le père universel des chrétiens, et l’Eglise en est la mère. Aussi, en prêtant obéissance à quelqu’un qui n’est pas pape et en lui attribuant les honneurs papaux, on transgresse le premier précepte de la première table, en lequel il est ordonné : « Tu n’auras point de Dieu étrangers, ni d’idole, ni de statue, ni aucune figure de ce qui est dans le ciel » (Deut. V, 7-9). Or, qu’est-ce qu’un faux pape, sinon un dieu étranger en ce monde, une idole, une statue, une image ou une représentation fictive du Christ ? »


    C’est aussi expressément que saint Bernard, dans une lettre (Ep. 124), à l’archevêque de Tours Hildebert, écrit au sujet de l’antipape Anaclet : « L’abomination est dans le Lieu-Saint » (cité par Rochrbacher, Hist. Univ. Egl., t. VIII, p. 185) ; et qu’il le nomme « l’idole » dans une lettre (Ep. 137) à Geoffroi, prieur de Clairvaux (cf. ibid., P. 220).

    Maintenant, voici ce que dit le Magistère infaillible, parlant par la bouche de Paul IV:

    Paul IV, Cum ex apostolatus a écrit:Nous considérons la situation actuelle assez grave pour que le Pontife romain, Vicaire de Dieu sur la terre, revêtu de la plénitude du pouvoir sur les nations et les royaumes, juge de tous les hommes et ne pouvant être jugé lui-même en ce monde par personne, puisse toutefois être CONTREDIT s'il DÉVIE DANS LA FOI.


    Et ce n'est pas fini:

    Paul IV, Cum ex apostolatus a écrit:S'il s'agit du Souverain Pontife, on ne pourra prétendre que son intronisation, l'agenouillement devant lui, l'obéissance à lui jurée, même une courte durée de règne, que tout cela a convalidé son pontificat ; car celui-ci ne peut être tenu pour légitime en aucun de ses actes. De tels hommes, évêques, archevêques, patriarches, primats, cardinaux ou même SOUVERAIN PONTIFE, ne peuvent être censé avoir reçu ou pouvoir recevoir AUCUN DROIT, ni dans le domaine spirituel, ni dans le domaine temporel. Toutes leurs paroles, faits et gestes, toute leur administration, tout est dénué de valeur, et ne confère par conséquent AUCUNE AUTORITÉ, AUCUN DROIT A PERSONNE. Ces hommes ainsi promus seront donc, sans besoin d'aucune déclaration ultérieure, privés par le fait même de toute dignité, place, honneur, titre, fonction, et pouvoir.

    Vous voyez, ma chère ? Les paroles du Pape Paul IV sont claires: aucun droit, donc évidement pas celui d'être nommé comme s'il était Souverain Pontife. Mais ce n'est pas fini, voilà qui nous concerne nous:

    Paul IV, Cum ex apostolatus a écrit:Quand aux personnes assujetties au Pontife, aussi bien clercs séculiers et réguliers que laïcs, cardinaux y compris, qui auraient participé à l'élection du Pontife Romain déjà hors de la foi catholique, par hérésie ou schisme, ou qui y consentiraient de quelque autre manière, qui lui auraient promis obéissance, qui se seraient agenouillées devant lui...etc. de même quiconque se lierait à de telles personnes par hommage, serment ou caution, au lieu de renoncer en tout temps à leur obéir, les servir impunément, de les éviter comme des MAGICIENS, des PAÏENS et des PUBLICAINS et HERESIARQUES , toutes ses personnes assujetties, si elles prétendent néanmoins rester attachées fidèles et obéissantes... toutes ces personnes seront soumises au châtiment des censures et des peines qui frappent les gens qui déchirent la tunique du Seigneur.
    Mais remontons quelque peu, au début de ladite Bulle. Pourquoi Paul IV l'a-t-il produite ? Il nous le dit lui-même:


    Paul IV, Cum ex apostolatus a écrit:puisque là où le danger s'étend, là aussi il devient plus profond, il faut y veiller avec plus de diligence de telle sorte que des pseudo-prophètes ou des hommes revêtus d'une juridiction séculière ne puissent prendre misérablement dans leurs actes les âmes des gens simples, entraîner avec eux à la perdition et à la damnation éternelle des peuples innombrables soumis à leur soin et à leur autorité, soit spirituelle, soit temporelle. Et, pour que nous puissions ne jamais voir dans le lieu-Saint l'abomination de la désolation prédite par le Prophète Daniel, nous voulons autant que nous le pourrons avec l'aide de Dieu et selon notre charge pastorale, capturer les renards occupés à saccager la vigne du Seigneur et écarter les loups des bergeries, afin de ne pas sembler être comme les chiens muets, impuissants à aboyer, pour ne pas nous perdre avec les mauvais serviteurs et ne pas être assimilé à un mercenaire.


    Or, les peurs de Paul IV se sont concrétisées, voyez plutôt:

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    C'est la statue de l'idole bouddha que Wojtyla a laissée placer sur le tabernacle de l'église S. Pierre (!!!) d'Assise, devant laquelle les bouddhistes faisaint des fumigations et des incantations.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    ça, c'est Jean-Paul II qui, en habit pontifical, reçoit le Tilak, sorte de baptème de l'hindouisme, des mains d'une prêtresse hindoue.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ici, on a le même Lolek, qui se fait bénir par un chamane.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Et enfin ici, on a le même Wojtyla qui baise le coran.

    Comment est-ce possible ? Et pourtant, on le voit bien, ces photos ne sont nullement un montage, c'est public et retransmis en mondiovision.

    Résultat des courses: on se trouve devant deux choix: soit on accepte que ces actes publics d'apostasie, et on dit que c'est le Vicaire du Christ, pape légitime qui les fait, et dans ce cas, on est anathème par rapport au dogme de l'infaillibilité pontificale (qui dit clairement que le pape ne peut errer en matière de foi, et encore moin apostasier publiquement et demeurer pape légitime), soit on reste fidèle à l'Eglise et à sa doctrine, et on est obligé (car la foi oblige) de rompre sa communion d'avec un tel apostat, comme nous le commande Paul IV, et à travers lui, le Christ Lui-même.

    Or, NS-JC nous donne ce commandement: "Est, est; Non, non."

    Donc, je ne peux et ne pourrai jamais tenir pour Vicaires du Christ de tels apostats de la foi catholique, et donc je ne pourrais jamais les nommer du nom de Vicaire qu'ils usurpent ans le but de conduire les âmes à l'abîme.

    Réfléchissez à tout cela, chère Muriel-Isabel:

    Abbé Henry Mouraux a écrit:EN FACE DE TEXTES AUSSI NETS, AUSSI CONFORMES A LA TRADITION, RAISONNONS ET RÉFLÉCHISSONS.

    Le Pape Paul IV déclare que sa Bulle sera valable à perpétuité, qu'elle est promulguée en vertu de son pouvoir apostolique. Les mots dont il se sert sont précis, et ne laissent aucune place à l'équivoque. Les voici : " Nous décidons, statuons, décrétons et définissons ". De plus, il n'invente rien. Il est en accord avec la tradition constante de l'Église et en accord parfait avec l'Évangile. Jésus, en effet, a établi Pierre chef de son Église seulement après lui avoir fait confesser sa FOI en ces termes : " Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant " ( Math. XV, 13-19 ). Et ce n'est qu'après cet acte solennel qu'il devient le fondement inébranlable de l'Église et reçoit le pouvoir des Clefs. Ajoutons qu'il serait illogique et indigne de Dieu de supposer que Celui qui dit à saint Jean " être venu pour donner sa vie pour ses brebis " les livres " au voleur "( Jean. X, 10), c'est-à-dire, pour parler clairement : à l'Hérétique, au Démagogue, qui se fait ovationner par des foules dépourvues de sens religieux, qui se coudoie avec les Ennemis de la Foi catholique, fréquente leurs temples ou leurs synagogues...Et pourtant, Pie IX a découvert dans les documents qu'il fit saisir dans les Loges, que c'était d'un tel pape que rêvait la Maçonnerie, pour ruiner l'Église catholique. Heureusement, Dieu donna à son fidèle serviteur Paul IV une science prophétique qui lui fit écrire un texte qui empêche à jamais pareil malheur, car il dégage les Fidèles de l'obéissance à un Pontife qui n'est pas en communion de Foi avec son Maître, Notre Seigneur Jésus-Christ.




    Dernière édition par Chris Prols le Ven 23 Mar - 14:30, édité 1 fois
    avatar
    Poverello

    Messages : 64
    Date d'inscription : 22/02/2012

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Poverello le Ven 23 Mar - 14:14

    Les faits que cite Chris Prols sont réels et connus . Est-ce possible qu'un homme soit pape avec tant de preuves accablantes?

    avatar
    Dixit

    Messages : 57
    Date d'inscription : 21/03/2012

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Dixit le Ven 23 Mar - 15:28

    Ok vous êtes tous les deux des sédévacantistes c'est ça ? Je comprends mieux. Sur un forum catholique, on ne vient pas salir l'église. Vous vous octroyez le droit de juger des vicaire de Jésus et encourrez la colère de Dieu! Sans compter que comme ça, vous déservez l'église et faites le jeu du démon.
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par tournicoti-tournicoton le Ven 23 Mar - 20:39

    bravo Dixit, vous venez d'arriver, mais oui ils professent la vacance actuelle du Siège, non comme opinion théologique mais comme religion : exactement comme vous le dites : s'octroyer le droit de juger du fait qu'ils soient vicaires. Comme il avait été dit en son temps : dix mille difficultés ne font pas un doute.

    [édition du message : du fait que les Papes soient ou non Vicaires]
    avatar
    Poverello

    Messages : 64
    Date d'inscription : 22/02/2012

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Poverello le Jeu 29 Mar - 13:58

    Dixit a écrit:Ok vous êtes tous les deux des sédévacantistes c'est ça ? Je comprends mieux. Sur un forum catholique, on ne vient pas salir l'église. Vous vous octroyez le droit de juger des vicaire de Jésus et encourrez la colère de Dieu! Sans compter que comme ça, vous déservez l'église et faites le jeu du démon.

    tournicoti-tournicoton a écrit:bravo Dixit, vous venez d'arriver, mais oui ils professent la vacance actuelle du Siège, non comme opinion théologique mais comme religion : exactement comme vous le dites : s'octroyer le droit de juger du fait qu'ils soient vicaires. Comme il avait été dit en son temps : dix mille difficultés ne font pas un doute.

    [édition du message : du fait que les Papes soient ou non Vicaires]


    Faudrait, Messieurs, apporter des preuves de ce que vous avancez et réfuter les objections qui vous sont faites.

    Sans cela, vos paroles ne sont que du vent.
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par tournicoti-tournicoton le Jeu 29 Mar - 14:41

    Ne prenez pas les gens pour des imbéciles.

    Si vous n’êtes pas ce que l'on dit, vous l'auriez écrit tout simplement : je ne pense pas le Siège vacant, vous vous trompez.

    Ce n'est pas le cas.

    Si vous étiez venu pour un autre motif que de troller en faveur de théories que vous ne maitrisez pas, vos interventions témoigneraient pour vous.
    Vous auriez posté autre chose que votre militantisme habituel.

    Dans le soucis de ne pas favoriser l'impression d'une injustice,
    adresse de votre site. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Attention ! Sur ce Forum ni même le plus basique respect et politesse, ne sont dus à qui ne professe pas les mêmes opinions sédévacantistes. Ne pas craindre l’écœurement !

    On y trouve votre "fausse question" posée ici sur la canonisation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    du reste A. Dumouch y montre un autre exemple de sa vacuité théologique.

    Un exemple de vos interventions et à quoi elles conduisent : sur l'Arche de Marie
    ainsi que vous le dites explicitement : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    les écrits restent.
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par tournicoti-tournicoton le Jeu 29 Mar - 14:50

    pour mémoire

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 19/11/2011

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Admin le Jeu 29 Mar - 16:24

    Je souhaiterais que Poverello se prononce officiellement :

    Êtes-vous sédévacantiste, oui ou non ?

    Le fait d'être sédévacantiste, tant que vous respectez la foi de vos frères en Jésus et l'Eglise, ne sera pas pour vous un motif de bannissement. Conformez-vous à la charte du forum, tout simplement, mais veuillez répondre à cette question svp.

    Merci


    _________________
    "L'Église ne se défend pas, ni ne s'adapte, mais sanctifie" - St Pie X
    avatar
    tournicoti-tournicoton

    Messages : 239
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Localisation : bois joli

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par tournicoti-tournicoton le Jeu 29 Mar - 19:53

    une grande chance qu'il dise non : il dira qu'il n'"est" pas sédévacantiste, mais catholique simpliciter.
    La question est : professez vous que le Siège soit actuellement vacant.

    Ce serait du reste intéressant d'en avoir un exposé, tout simplement.
    Genre selon quelle théorie explicative, et où trouver les évêques : ni "thucistes" ni compromis avec les vieux catholiques, ni ... ni ... ni ... bref l'église des purs.
    Chacun dirait ainsi ce qu'il en pense, de même qu'il y a des doctrines débattues. Comme le fait que Dumouch soit hérétique ou non (ce qui ne veut pas dire que ce qu'il enseigne soit bénin c'est tres grave).

    Je sais pas, mais si une question théologique nous passionne on essaie de la partager : d'en montrer la beauté, de la faire aimer, de la communiquer d'une manière positive.

    Contenu sponsorisé

    Re: Une Eglise apostate..est-ce possible

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 7:27